Navigation Menu+

La radiographie: une technique d’imagerie de transmission

La radiographie est une modalité d’imagerie médicale par transmission des rayons X pour faire des diagnostics de diverses pathologies au niveau de tous les organes du corps sur une pellicule photosensible en donnant un cliché avec contraste dont l’intensité dépend de structure de l’organe ou la partie du corps à analyser. En fait, la radiographie est formée par l’ensemble de l’image obtenue avec son support dont la lecture se fait à l’aide d’un négatoscope.

Les systèmes de détection en radiographie

radiographie.jpg

La radiographie est un système d’imagerie indirect car au début on obtient une image latente qui ne se transforme en image réelle qu’après avoir passé sous plusieurs étapes et qui exigent qu’on l’effectue soit dans l’obscurité soit sous une lumière inactinique.Ce qui fait qu’il existe plusieurs systèmes de détection en radiographie permettant d’obtenir un cliché en noir et blanc dont les os sont colorés en blanc, les tissus mous en tons de gris et l’air en noir.
Ainsi, il existe différents systèmes de détection suivant le type de radiographie à effectuer, dont un  couple écran-film à résolution spatiale avec une bonne sensibilité s’il s’agit d’une radiographie analogique et un écran radio-luminescent à mémoire si elle est informatisée. En radiographie numérique directe, le détecteur utilisé est un capteur plan, et on peut aussi citer le système EOS, l’amplificateur de brillance et l’imagerie en champ sombre qui sont des détecteurs utilisés en radiologie.
.

La formation de l’image radiographique

limage-radiographique.jpg

En radiographie, la formation de l’image radiographique s’obtient grâce à l’atténuation du faisceau des rayons X qui varient suivant plusieurs facteurs. La qualité de cette image dépend donc de l’épaisseur des organes à radiographier, de leur composition physique et chimique, de leur densité et numéro atomique des atomes qui les constituent, et aussi de l’énergie des rayons X.